Catégorie : Oracle Dataguard


Oracle permet de créer une physical standby database sur une logical standby database. L’exemple de l’article s’appuie sur l’architecture construite pour la logical standby décrite dans l’article Oracle – Dataguard – Créer une Logical Standby Database Dans l’article qui suit, le Read more…


Oracle propose la possibilité de créer des base de données de secours aussi bien physiques que logiques.


Oracle, comme tout serveur de bases de données, nécessite des fichiers pour stocker ses différents objets (tables, index, vues matérialisées, dictionnaire de données…). Depuis quelques années Oracle a proposé la possibilité de gérer en automatique les noms des fichier, c’est Read more…


Trois modes de démarrage d’une instance standby à l’aide de Dataguard Broker existent et peuvent être contrôlés comme suit : dgmgrl edit database ‘<DBNAME>’ set state = ‘APPLY-ON|APPLY-OFF|READ-ONLY’;


Dans le cas de la disparition d’un fichier de configuration Dataguard Broker, le reconstruire se fait de la manière suivante : export ORACLE_SID=DB dgmgrl


LOG_ARCHIVE_DEST_1 = ‘LOCATION=USE_DB_RECOVERY_FILE_DEST’ LOG_ARCHIVE_DEST_2 = ‘SERVICE=standby’