Catégorie : PostgreSQL


PostgreSQL propose une gamme de déclencheurs redoutablement puissants appelés les « event triggers ». Ce type de triggers permet de déclencher des opérations sur l’ensemble des instructions de définition de structure (DDL) comme : CREATE TABLE ALTER TABLE CREATE VIEW etc La Read more…


Il existe plusieurs manières d’accéder aux données d’une base de données. Je vais évoquer ici les principales méthodes d’accès possibles avec PostgreSQL : les requêtes directes sur les tables, les requêtes sur des vues, les requêtes sur des vues matérialisées.


Il peut être nécessaire pour diverses raisons, de déplacer des tablespaces d’un répertoire vers un autre. Un tablespace PostgreSQL est un répertoire. PostgreSQL dans le cadre d’un upgrade de version, nécessite de connaître l’ancien répertoire de données et le nouveau Read more…


PostgreSQL n’intègre pas le partitioning comme nous le connaissons dans Oracle ou MySQL. Le partitioning passe par l’utilisation de l’héritage de table avec vérification de valeurs.


Deux documents très utiles provenant du Wiki PostgreSQL : Lock Monitoring, donnant des requêtes applicables en versions <= 9.2 et en 9.3 Lock dependency information, donnant des informations plus précises sur les verrous et surtout les cascades de verrous.