Catégorie : Oracle


Oracle propose une fonctionnalité permettant de créer des points de sauvegarde rapides. Cette option est un complément des sauvegardes à chaud par RMAN et optimise des sauvegardes intermédiaires permettant un retour rapide à une situation connue. Le mécanisme se fonde Read more…


Cette variable permet de réaliser une connexion à une instance Oracle sans avoir besoin de préciser l’alias de connexion habituel. Sa valeur reflète une entrée présente dans le fichier $ORACLE_HOME/network/admin/tnsnames.ora ou $TNS_ADMIN/tnsnames.ora Lorsque cette variable est définie, elle prend le pas sur Read more…


Pour connaître la volumétrie des objets présents dans SYSAUX, il suffit d’exécuter la requête suivante : col occupant_name for a35 col schema_name for a30 col move_procedure for a50 set pagesize 100 set linesize 200 select occupant_name,round(space_usage_kbytes/1024),schema_name,move_procedure from v$sysaux_occupants order by Read more…


La commande suivante permet l’affichage des sessions longops : set pagesize 200 set linesize 200 col opname for a40 alter session set nls_date_format = ‘DD/MM/YYYY HH24:MI:SS’; select sql_id,opname,sofar,totalwork,elapsed_seconds,time_remaining, start_time,last_update_time from v$session_longops where sid = <sid> and serial# = <serial#> order Read more…


Récupération de Statspack reports par lots (bash) #!/bin/bash ############################################################################### # @(#) Script : all_spreports.sh # @(#) Licence : GNU GPL # @(#) Auteure : Alexandra Champavert # @(#) Date creation : 10/01/2015 # @(#) Date modification : 16/03/2015 # @(#) Read more…


Récupération d’AWR par lots (bash) #!/bin/bash ############################################################################### # @(#) Script : all_awr.sh # @(#) Licence : GNU GPL # @(#) Auteure : Alexandra Champavert # @(#) Date creation : 11/03/2015 # @(#) Date modification : 16/03/2015 # @(#) Version : Read more…


La commande suivante permet de contrôler l’espace disponible au sein de la Flash Recovery Area (FRA) : select round((space_used – space_reclaimable) / space_limit * 100,1) as « % Occupe » from v$recovery_file_dest;


1er temps, analyser l’index pour connaître sa structure : analyze index <owner>.<index_name> validate structure; 2ème temps, afficher les statistiques de structure : select name, height,lf_rows,lf_blks,del_lf_rows from index_stats;


Trois modes de démarrage d’une instance standby à l’aide de Dataguard Broker existent et peuvent être contrôlés comme suit : dgmgrl edit database ‘<DBNAME>’ set state = ‘APPLY-ON|APPLY-OFF|READ-ONLY’;


Dans le cas de la disparition d’un fichier de configuration Dataguard Broker, le reconstruire se fait de la manière suivante : export ORACLE_SID=DB dgmgrl